Colloque international

Technologie, culture et société : repenser le rapport à soi et au collectif en milieu numérique

Technology, culture and society: rethinking the relationship with oneself and the collective in a digital environment

Laboratoire ILLAAC – Université de Khenchela (Algeria)

Argumentaire

Il n’est plus possible aujourd’hui de penser le monde contemporain sans faire référence à la fois aux technologies de communication qui l’innervent e aux bouleversements dans les conduites individuelles et collectives se rattachant à l’usage de ces technologies.  (Jauréguiberry & Proulx, 2011 : p: 8)

En une vitesse de lumière, le numérique a envahi nos vies, et le web social est devenu un outil incontournable d’expression, de partage et d’échange pour la majorité des individus, partout dans le monde.

La culture est caractéristique d’un groupe social, sa manifestation concrète repose sur les représentations et les actes d’un individu. Tout en étant inscrit dans un groupe dont il tire ses valeurs et son modèle de pensée et de positionnement, l’individu puise dans plusieurs appartenances qu’il peut mobiliser en fonction des contextes sociaux.

Les énoncés identitaires ne cessent d’occuper une place importante dans le champ des études linguistiques dans la mesure où ils constituent, d’une part, le lieu privilégié où jaillissent les représentations collectives, et ils remplissent des fonctions sociales et culturelles diverses dans la vie quotidienne, d’autre part (Jullien, 2021).

On ne peut comprendre une culture dans ses ressorts profonds, l’explorer de l’intérieur sans prendre en considération la dimension implicite qui la structure ainsi que les différentes représentations qui la véhiculent : les non-dits que véhiculent un mot, un énoncé, un texte en sont, parfois, la composante essentielle. Les mots, dans ce sens, ne sont pas neutres ; ils portent une charge culturelle qui varie selon le contexte et l’intention du locuteur. Ils doivent être déchiffrés pour éviter incompréhension, malentendus et conflits. L’opération en est, parfois, délicate car elle conjugue explicite et implicite, dénotation et connotation, etc. De là, on aurait à revoir nos réflexions qui y sont associées. L’objectif pivot de notre recherche consiste, donc, à détecter le volet culturel et identitaire dans une communication numérique (Baroni & Gunti, 2020).

En effet, la part de l’identité et la culture représentées est singulièrement importante dans la production numérique (Cardon, 2019) et, plus précisément, sur les réseaux socionumériques tels qu’Instagram où : les non-dits, l’ensemble des messages subtilement distillés, les séries de masques, etc., qui sont parfois utilisés pour se protéger, expriment des opinions, disent, dénoncent, interpellent, etc. Ils nécessitent un travail d’analyse et d’interprétation sans lequel l’œuvre serait partiellement, voire totalement, inintelligible, incomprise et amputée (Paveau, 2017). Le concept de soi est, quant à lui, profondément ancré et valorisé dans les études se rattachant à l’analyse de l’identité sous l’angle de la relation entre l’individu et la société où il évolue (Gould, 2009). L’identité est, donc, envisagée dans un réseau de rapports qui lient trois éléments entre eux : l’esprit, le soi et la société.

Les communications peuvent s’inscrire dans l’un des axes suivants :

  • Axe 1 : Analyse sémiotique et linguistique des énoncés identitaires sur les réseaux sociaux (Fontanille, 2016)
  • Axe 2 : Ethnographie numérique (Kozinets, 2010)
  • Axe 3 : Représentations visuelles de l’identité et de la culture sur les réseaux socionumériques
  • Axe 4 : L’interaction entre l’identité individuelle et collective dans l’espace numérique
  • Axe 5 : Impact des algorithmes (Cardon, 2015) et de la modération des contenus sur l’expression culturelle et identitaire
  • Axe 6 : Théorie de l’identité en ligne
  • Axe 7 : Education et littératie numérique
  • Axe 8 : Méthodologies de détection et d’analyse des non-dits dans la communication numérique

Modalités de soumission

Les propositions de communications en français, espagnol, anglais ou arabe ( 450 mots) doivent être ancrées dans l’un des axes proposés, et accompagnées d’une courte biographie, et doivent être envoyées à l’adresse suivante : laboratoire.illaac@gmail.com 

au plus tard le 30 août 2024.

Calendrier :

  • 01 Juin 2024: Lancement de l’appel à communication.
  • 30 août 2024: Date butoir pour l’envoi des propositions de communications.

  • 6  Septembre 2024: Notifications d’expertise des propositions de communications
  • 20 septembre 2024: Diffusion du programme définitif  du colloque.
  • 28 septembre 2024: date butoir pour la réception des articles pour expertise.
  • 01 et 02 octobre 2024 : tenue du colloque par vidéoconférences et en présentiel.
  • 29 Décembre 2024 : Publication des actes du colloque.

Consignes concernant les propositions de communications :

Nous prions les auteurs (e) de propositions de communications, de respecter les conditions suivantes :

  • Les propositions de communications doivent obligatoirement comporter un titre et citez clairement les éléments suivants : objet de la communication, méthodologie, résultats, mots clés et liste de références bibliographiques.
  • Les propositions de communications qui traitent uniquement de l’aspect théoriques ne sont pas expertisées pas le comité scientifique du colloque.
  • Les langues du colloque sont le français, l’anglais, l’espagnol et l’arabe. De même, les propositions de communication, ainsi que les articles suivants ces communications, seront exclusivement rédigées dans l’une de ces langues.
  • A la suite du colloque, il est prévu de publier un ouvrage collectif ainsi qu’un numéro dans la revue du laboratoire ILLAAC contenant les articles liés aux communications (après une expertise des articles) .

Organisatrice et responsable du colloque

Dre HASSANI Rima-Aida, Maîtresse de Conférences A, Université de Khenchela

Comité scientififique

Président du comité scientifique

  • Dr Walid KEFALI, université de KHENCHELA.

Membres

  • Pr. Henning Nølke  Professeur Université d’Aarhus, DANEMARK
  • Pr. Yannick LEFRANC  Professeur Université de Starsbourg, FRANCE
  • Dr. Ecran DEMIRI  DocteurUniversité Nevşehir TURQUIE
  • Pr. Sidiki TRAORÉ  Professeur Université de Ouagadougou BURKINA  FASO
  • Pr. Joseph AVODO AVODO Professeur Université FALSH de Maroua CAMEROUN
  • Pr. Abdulmajid GHASSAN rofesseur Université Islamabad , PAKISTAN.
  • Pr. Mohamed Ahmed TAJJOProfesseur Université le Roi Saoud , ROYAUME ARABE SAOUDITE
  • Pr. Mamadou DRAME ProfesseurUniversité de Dakar, SENEGAL
  • Dr. Ali Abdulameer Abaas ALKHAMEES  ProfesseurUniversité de Babylon, IRAK
  • Dr . Kouassi Akpan Desiré N’GUESSAN Professeur Université Félix COTE D’IVOIRE
  • Dr. Walid HAMDI  Docteur Université Manouba TUNISIE
  • Dre . Wedyan MORTADA Docteur Université Al Alamiyah , LYBAN
  • Dr . Clement MAIOUAProfesseurUniversité de N’Gaoundéré, CAMEROUN
  • Pr. Jia-Lah YANG rofesseur Universitè de Grenoble Alpes
  • Pr . Abdelouahab DAKHIA rofesseurUniversité de BISKRA
  • Pr. Samira GAROUI  Professeur Université de KHENCHELA
  • Dre. Noudjoud BOUKHENNOUFA  MCAUniversité de OUM EL BOUAGHI
  • Dr. Abdelmadjid BENHABIB MCAUniversitè de TLEMCEN
  • Dre. Kawter DEMBRI  MCA Université de CHELEF
  • Dr. Azzedine ROUBACHE CAUniversité de GUERDAIA
  • Dre . Imen MAGHRAOUI  MCA Université d’ORAN 2
  • Dre. Nawal MOKHTAR SAIDIA  MCA Université de CHELEF
  • Dre. Abla GUEBBAS  MCA ENS de CONSTANTINE
  • Dre. Sabah BEDDIAF  MCA Centre universitaire de BARIKA
  • Dre Souad BENNABES MCAUniversité de OUM EL BOUAGHI
  • Dre. Fatiha DJEBAILI MCAUniversité de KHENCHELA
  • Dr. Abdelhamid KHETTALA  MCAUniversité de KHENCHELA
  • Dr. Badreddine LOUCIFMCAUniversité de KHENCHELA
  • Dre. Dalel ARAICHE CAUniversité de KHENCHELA
  • Dr.Zohir KHELLAF  MCAUniversité de KHENCHELA
  • Dr. Khemissi ADAMI  MCA Université de KHENCHELA

Comité d’organisation

Présidents du comité d’organisation : Dre. Souraya BOUZIDI & Dre. Dalila BENHAFSI

  • Samir MENADI Secrétaire général de la faculté KHENCHELA
  • Hassina OULAMMARMAA KHENCHELA
  • Chafik KHERBACHE Doctorant TIZI OUZOU
  • Imene BENGHENISSA  MCB KHENCHELA
  • Hanane BOUZAHER MAA KHENCHELA

Biographie

Baroni, R., & Gunti, C. (2020). Introduction à l’étude des cultures numériques : La transition numérique des médias. Armand Colin.

Cardon, D. (2015). À quoi rêvent les algorithmes : Nos vies à l’heure des big data. La République des idées.

Cardon, D. (2019). Culture numérique. SciencesPo les presses.

Fontanille, J. (2016). Sémiotique du discours (3e édition remaniée, augmentée et actualisée.). PULIM.

Gould, M. (2009). Culture, Personality, and Emotion in George Herbert Mead : A Critique of Empiricism in Cultural Sociology. Sociological Theory27(4), 435‑448. https://www.jstor.org/stable/40376122

Jullien, F. (2021). Altérités. De l’altérité personnelle à l’altérité culturelle. Editions Gallimard.

Kozinets, R. V. (2010). Netnography : Doing Ethnographic Research Online. SAGE Publications.

Paveau, M.-A. (2017). L’analyse du discours numérique : Dictionnaire des formes et des  pratiques. Hermann.

 

LIEUX

  • Laboratoire ILLAAC – Université de Khenchela
    Khenchela, Algérie (40000)

FORMAT DE L’ÉVÉNEMENT

Événement hybride sur site et en ligne

DATES

  • vendredi 30 août 2024

MOTS-CLÉS

  • technologie, culture, analyse du discours, milieu numérique, repenser, langue, intelligence artificielle

CONTACTS

  • Rima Aida HASSANI
    courriel : ayda [dot] ryma10 [at] yahoo [dot] fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search