Éditorial. Langues et discours au sein des sociétés contemporaines. Perspectives situées

Texte intégral Fichier pdf telecharger - Icônes Fichiers et dossiers 

Dans cette série inaugurale de billets du carnet de recherche « Discours, Langue & Société », intitulée : « Langues et discours au sein des sociétés contemporaines. Perspectives situées », nous explorons les intrications fascinantes entre langues, discours et sociétés dans divers contextes culturels, géographiques et linguistiques.

Les langues sont bien plus que de simples outils de communication ; elles sont le reflet et le véhicule des cultures, des identités et des valeurs qui façonnent nos sociétés. Les discours, quant à eux, sont les manifestations linguistiques de ces dynamiques sociales, révélant les luttes de pouvoir, les normes culturelles et les représentations collectives.

À travers cette série de billets, nous nous engageons à explorer ces thèmes cruciaux en nous penchant sur des cas d’étude variés, allant du Maroc au Tchad, en passant par le Cameroun. Chaque article offre une perspective unique sur la façon dont les langues et les discours interagissent avec les réalités sociales et culturelles de leurs contextes respectifs.

Nous espérons que cette série de billets sera une source d’inspiration pour des discussions stimulantes sur les enjeux linguistiques et discursifs qui animent les sociétés contemporaines. Que ce soit à travers l’analyse des politiques linguistiques, l’étude des pratiques discursives ou la réflexion sur les identités linguistiques, nous sommes convaincus que ces contributions offriront un éclairage précieux sur les dynamiques complexes qui sous-tendent nos interactions langagières.

 

Présentation des articles

Le premier article, « Élan linguistique dans un esprit de concorde : contexte marocain » de Wissal SALMI, nous entraîne dans un voyage à travers l’histoire linguistique du Maroc. L’auteure explore les interactions entre le français et l’arabe dans le pays post-colonial, mettant en lumière les défis et les opportunités que cette coexistence linguistique a engendrés. En se penchant sur la littérature marocaine francophone, l’article illustre comment ces deux langues se sont enrichies mutuellement, contribuant ainsi à la construction de l’identité culturelle du pays.

La seconde contribution, « Une analyse des sens des pronoms personnels sujets du pévé » par Aimé BADJAM YAN-TCHAMSI, nous plonge dans l’univers linguistique complexe du Tchad. À travers une approche analytico-descriptive, l’auteur explore les nuances culturelles et grammaticales des pronoms personnels sujets dans le pévé, une langue parlée dans la région. En mettant en évidence les différentes significations socioculturelles de ces pronoms, l’article offre un aperçu fascinant de la façon dont la langue reflète et façonne les réalités sociales de la société pévé.

Le troisième article, « La construction d’un discours pragmatique dans le supportérisme sur les réseaux sociaux : le cas du « Continent camerounais » » par Christophe DJIMI et Jean De Dieu OLOWA, explore le rôle du football dans la construction de l’identité nationale au Cameroun. Les auteurs analysent le discours des supporters sur les réseaux sociaux, mettant en lumière comment ce phénomène contribue à façonner l’image du pays à l’échelle internationale. À travers une analyse rhétorique et pragmatique, l’article offre des insights précieux sur la manière dont le supportérisme sur les réseaux sociaux devient un outil de diplomatie numérique, renforçant ainsi la fierté nationale et l’identité culturelle du Cameroun.

Enfin, la quatrième contribution de Nadia BELGHITI EL ALAOUI, intitulée « Langues et médias au Maroc : entre variétés régionales et plurilinguisme sociétal », examine l’impact de la libéralisation de l’espace radiophonique au Maroc sur le paysage linguistique, en mettant en évidence l’émergence de nouvelles variétés linguistiques et leur rôle dans la consécration de l’identité plurielle linguistique et culturelle de la société marocaine. L’article explore les transformations linguistiques dans les médias marocains, en analysant les choix éditoriaux et linguistiques des stations radiophoniques et leur influence sur la relation de proximité avec le public. Il offre ainsi un aperçu approfondi des dynamiques sociolinguistiques contemporaines au Maroc, enrichissant notre compréhension du plurilinguisme et de l’identité culturelle dans ce contexte.

Une des conclusions saillantes qui émerge de cette série est la capacité des langues à servir de reflets des dynamiques sociétales et culturelles. De la coexistence du français et de l’arabe au Maroc à la richesse des nuances linguistiques dans le pévé au Tchad, en passant par l’utilisation du supportérisme sur les réseaux sociaux comme outil de diplomatie numérique au Cameroun et l’émergence de nouvelles variétés linguistiques dans le paysage radiophonique marocain, chaque contexte linguistique offre des insights uniques sur la manière dont les langues évoluent et s’adaptent aux changements sociaux et culturels.

De plus, ces articles mettent en lumière le rôle crucial des discours dans la construction et la représentation des identités collectives. Que ce soit à travers l’analyse des pronoms personnels sujets dans le pévé, des interactions linguistiques dans la littérature marocaine francophone, du discours des supporters sur les réseaux sociaux, ou encore de l’émergence de nouvelles variétés linguistiques dans le paysage radiophonique marocain, les discours révèlent les luttes de pouvoir, les normes culturelles et les représentations sociales qui sous-tendent nos sociétés contemporaines.

Enfin, cette série de billets souligne l’importance de prendre en compte les perspectives situées dans l’étude des langues et des discours. Chaque contexte linguistique est unique, façonné par des facteurs historiques, socioculturels et politiques spécifiques, et il est essentiel d’adopter une approche contextuelle et inclusive dans l’analyse de ces dynamiques complexes.

En somme, ce numéro inaugural de « Discours, Langue & Société » offre une contribution précieuse à notre compréhension des liens entre langues, discours et sociétés dans les contextes contemporains. Il invite à poursuivre la réflexion sur ces thèmes cruciaux et à explorer davantage les interactions fascinantes qui façonnent nos réalités linguistiques et discursives.



Citer ce billet
Achour Bourdache (2024, 18 avril). Éditorial. Langues et discours au sein des sociétés contemporaines. Perspectives situées. Discours, Langue et Société. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w8tc

Achour Bourdache

Docteur en Sciences du langage à l'université de Bejaia (Algérie). Ses travaux de recherche portent essentiellement sur les discours numériques natifs en privilégiant des perspectives écologiques et interdisciplinaires.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search